Couleurs d’automne en Indiana

Itinéraires

Mardi 23 octobre 2018

Tout commence par une histoire de chat. Loumi, pour être plus factuel, a disparu de chez nous quelques jours après Loukoum; bref, nos deux félidés qatariens s’évanouissent à Chicago quelques jours après notre installation… On apprend quelques jours après qu’un voisin, ayant fait le rapprochement entre les affiches placardées dans la rues par Méline et Olivane et les chattes disparues, nous contacte indirectement pour nous dire qu’il avait recueilli une chatte abandonnée (quelques heures après qu’elle soit sortie de chez nous). Comme il est allergique, il l’a donnée à une amie à lui qui la voulait. Petite précision, cette amie habite dans le Michigan, à plus de deux heures de route de chez nous!

Bien évidemment, cette brave dame ne peut se déplacer, n’est presque jamais disponible et finalement fait tout ce qu’il faut pour ne pas nous la rendre. Un appel à la police locale pour débloquer la situation en désespoir de cause, on obtient un rendez-vous sur un parking désert au beau milieu de nulle part à minuit un soir. On se croirait dans un mauvais film, pas question d’y aller tout seul, on loue donc une voiture pour 24h et on y file, ce sera un prétexte pour de courtes vacances dans un état voisin!

Sur le chemin, on découvre qu’il y a un parc de l’Etat de l’Indiana appelé -de façon surprenante- Indiana Dunes State Park. On décide de s’y arrêter pour voir… après avoir payé un droit d’entrée (12$) pour la famille, on se dit qu’il va falloir explorer l’endroit! On y trouve un camping, des promenades, des dunes et de la forêt, le tout étant particulièrement bien aménagé, avec plans et explications un peu partout!

Il commence à faire un peu froid, le vent du nord et la proximité du lac n’y étant pas pour rien, on se couvre bien et on décide de se lancer dans la randonnée de 9km (on a le temps et plein de bonne volonté).

On est partis!

Le paysage est plutôt sympathique, des dunes envahies par une forêt en reconstruction, ça monte et ça descend, et on a parfois une vue fort sympathique sur le lac Michigan.

Il y a de grandes descentes, de belles montées, le tout dans le sable, on a assez vite oublié le froid!

Quand on ne sait plus ce que forêt veut dire…

On marche ainsi pendant quelques heures, croisant des nuances infinies de rouges, jaunes et verts… on est vraiment venus au bon moment!

« Maman, je crois qu’il y a un renard là-dedans! »
Heureuse!
Fleurs étranges
Expériences

Certains chemins sont bouchés par les importantes pluies tombées la semaine précédente, on doit raccourcir notre parcours et se rapprocher de la plage…

Et on finit par y arriver… problème, on est assez loin de notre point de départ…

… et on va mettre plus d’une heure à marcher dans le sable, contre le vent qui est de plus en plus froid, le soleil qui se couche et la « mer » qui monte…

On aperçoit même Chicago au loin!

Il est vraiment temps d’arriver, la marche dans le sable fatigue tous les organismes!

AU final, on arrivera bien tous, et, cerise sur le gâteau, on finira même par retrouver notre Loumi, après quelques autres aventures… Ouf, une longue journée qui se termine bien!

2 comments to “Couleurs d’automne en Indiana”

Laisser un commentaire