ZEISS Distagon T* 35mm f/2 ZE

Zeiss Distagon T* 35mm f/2

Zeiss Distagon T* 35mm f/2

Caractéristiques

Poids: 570 g

 

Prix: 900€ environ

Un des deux objectifs 35mm de la gamme Zeiss pour Canon avec le  35mm f/1,4. S’il est moins ouvert que ce dernier, il est aussi beaucoup plus léger et beaucoup moins cher!

Comme les autres objectifs de la marque allemande, la mise au point se fait manuellement, il n’y a pas d’autofocus et tout est donc prévu pour utiliser la main pour ce faire… c’est un point qui est assez important!

Construction

Avec ses objectifs dédiés aux marques Canon et Nikon, Zeiss ne fait pas dans le cheap: un assemblage compact de verre et de métal, extrêmement bien fini. La bague de mise au point est large et bien proportionnée, avec l’onctuosité nécessaire.

La lentille est légèrement bombée, mais parfaitement protégée par le pare-soleil. Le flanc de l’objectif est dédié à l’échelle des distances, qui permet une précision  appréciable lors des plans rapprochés. La course de la bague est plus longue pour les courtes distances que pour les longues, ce qui facilite son usage au quotidien…

Enfin, les prises de vue sont possibles d’assez près, puisque la mise au point minimale est de 30 cm…

Sur le terrain

J’ai installé un verre de visée spécial sur le 5D MkII pour pouvoir faire la mise au point manuelle plus facilement. Par conséquent c’est très facile à utiliser, puisque c’est l’oeil et non la machine qui choisit la zone de netteté… avec un 35mm (léger grand angle donc), la zone de netteté, même à pleine ouverture (f/2), est assez importante.

Question image, on est dans les standards de Zeiss, à savoir de très belles couleurs, des micro-contrastes bien définis. C’est un plaisir dès que l’on met l’oeil dans le viseur, et même chose sur l’écran de l’ordinateur lorsque l’on découvre ses images…

Il faut néanmoins noter les franges violettes en contre-jour, sur les lumières artificielles. Cela reste anecdotique et facilement corrigeable en post-production avec des logiciels comme Adobe Lightroom

En plus de ses qualités d’images, il est aussi polyvalent par sa capacité à faire de la proxi-photo (pour la cuisine par exemple, mais aussi la flore). Il est par contre assez lourd et imposant, mais c’est le corollaire de sa construction…

Exemples

20131230-IMG_5735 20131230-IMG_5732 20131229-IMG_5654 20131228-IMG_5618

Conclusion

Ce dernier arrivé dans ma petite famille de Zeiss ne démérite pas, son image et son plaisir d’utilisation sont exceptionnels.

Il est néanmoins un tantinet en dessous des 50mm f/2 MakroPlanar et du 21mm Distagon en qualité d’image (notamment avec les petites franges violettes en contre-jour violent), mais on reste dans des standards très élevés. L’effet « 3D » est ici bien rendu, avec une signature bien reconnaissable.

Pour mon usage, je n’utilisais presque plus mon Canon 35mm f/2 sur le 5D MarkII, mais ce nouveau venu m’a redonné goût à cette focale qui permet des images intéressantes dans la composition… Il est notamment beaucoup plus homogène sur tout le champ, permettant une utilisation paysage vraiment excellente…

Incoming search terms:

  • zeiss 35mm f/2