ZEISS Makro-Planar T* 50mm f2 ZE

Le ZEISS Makro-Planar T* 50mm f2

Le ZEISS Makro-Planar T* 50mm f2

 

Caractéristiques

Poids: 570 g

 

Prix: 1100€ environ

Un des deux objectifs 50mm de la gamme Zeiss pour Canon avec le Planar 50mm f/1,4. Les Makro Planar ont la possibilité de faire des plans très rapprochés (1:2) que n’ont pas les autres objectifs de la marque allemande.

Comme ces derniers, la mise au point se fait manuellement, il n’y a pas d’autofocus et tout est donc prévu pour utiliser la main pour ce faire… c’est un point qui est assez important!

Construction

Avec ses objectifs dédiés aux marques Canon et Nikon, Zeiss ne fait pas dans le cheap: un assemblage compact de verre et de métal, extrêmement bien fini. La bague de mise au point est large et bien proportionnée, avec l’onctuosité nécessaire.

La lentille est enfoncée dans le corps de l’objectif et donc bien protégée lorsque celui-ci s’allonge lors de la mise au point. Le flanc de l’objectif est dédié à l’échelle des distances, qui permet une précision très fine lors des plans rapprochés. En contrepartie, il faut pas mal tourner la bague lors d’une prise de vue « macro »…

Il est livré avec un pare-soleil du même acabit, très solide et bien fini. Il protège efficacement l’objectif, comme j’ai pu le voir lorsque ma fille a fait chuter le boîtier sur un sol en marbre…

Sur le terrain

J’ai installé après une semaine d’usage un verre de visée spécial sur le 5D MkII pour pouvoir faire la mise au point manuelle plus facilement. Toujours est-il que je n’ai jamais eu le moindre problème à ne pas avoir d’autofocus. Certes on est moins réactif, mais c’est l’oeil et non l’appareil qui choisit la zone nette. Par conséquent c’est très facile à utiliser

Question image, on est bien au niveau du Zeiss Distagon 21mm f/2,8 au niveau du piqué (précision), des couleurs et des micro-contrastes: au top! Quelle que soit l’ouverture, cet objectif délivre une image d’une précision exceptionnelle, bien loin du petit 50mm f/1,8 Canon ou du Zeiss Planar f/1,4.

Ainsi, il n’y a quasiment pas de défauts optiques (comme les franges violettes du 85mm f/1,8 par exemple), le bokeh (flou d’arrière-plan) est très régulier

En plus de ses qualités d’images, il est aussi extrêmement polyvalent par sa capacité à faire de la proxi-photo (pour la cuisine par exemple, mais aussi la flore). Il est par contre assez lourd et imposant, mais c’est l’objectif qui me sert le plus au quotidien…

Exemples

20130131-IMG_4990 04032012-IMG_0168-2 20130404-IMG_6771-Modifier 23042012-IMG_2350-Modifier

Conclusion

Si on peut se passer d’autofocus et d’une très grande ouverture , c’est le meilleur des 50mm sur Canon au niveau de la précision de l’image et du contraste. Il est construit comme un tank, polyvalent et très agréable à l’usage. S’il n’a pas le modelé particulier du Canon 50mm f/1,2 L (ni son prix d’ailleurs), ce sont deux objectifs superlatifs…

Les objectifs manuels obligent néanmoins à composer différemment les images, on a besoin de temps pour faire la mise au point, mais elle est exactement comme on l’a désirée et vue (avec un peu de pratique ça vient rapidement). Il est plus difficile de capter quelqu’un qui bouge rapidement, surtout à grande ouverture… mais quel plaisir de manier cet ensemble de verre et de métal!

Bref, si on peut s’offrir ce joujou (plutôt sur 24×36), il ne faut pas hésiter, d’autant plus qu’il ne peut pas tomber en panne!

Incoming search terms:

  • zeiss 50 makro planar
  • zeiss 50mm makro planar