Le Lac Shikotsu (10-11 juillet)

shiketsukoOn achète un délicieux ensemble de bentos dans un petit supermarché de Sapporo, et en route vers l’aventure! On s’arrête après quelques dizaines de kilomètres, dans un petit parc de bord de route, pour le premier pique-nique d’une longue série…

20130710-DSC03007

 

En fin d’après-midi, on arrive au bord du lac Shikotsu (支笏湖), où le camping est des plus sommaires: personne à l’accueil, quelques places de parking le long de la « plage » et… et c’est tout. Bon, tant mieux ce sera sans doute gratuit pour nous! L’endroit est magnifique, on est loin de toute civilisation et c’est très bien.

Les filles profitent de ces moments de liberté pour patauger dans la gadoue jouer gentiment au bord du lac, tandis que l’on monte les tentes…

20130710-IMG_1888-Modifier 20130710-IMG_1896 20130710-IMG_192520130710-DSC03017

Ensuite, il est temps de sortir l’appareil photo, le trépied et de donner des leçons de technique photographique à Olivane.

20130710-DSC03020-2

Quelques promeneurs profitent des derniers rayons du soleil sous un ciel magnifique. Ceux-là dormiront dans leur voiture avec leur bébé…

20130710-IMG_1922

Il faut aussi tester la température de l’eau du lac… bon, ça va, mais on va quand même laisser les maillots de bain dans la valise!

20130710-IMG_1928

Je peux alors tester mon nouveau joujou, un filtre neutral density (ou ND) qui permet de ne laisser passer qu’une petite partie de la lumière, et donc d’allonger de temps de pose (ici x1000) avec des effets qui peuvent être réussis… ou pas!

20130710-IMG_1966

On s’amuse, on s’amuse, mais on n’a rien à manger, le coin est désert, pas la moindre trace de supermarché ou de restaurant typique…

Heureusement, il y a une sorte d’arrêt pour motards qui vend de délicieux bols de pâtes japonaises déshydratés… miam! Et comme en plus ils nous fournissent de l’eau bouillante, on peut manger un repas chaud dans un lieu enchanteur, le bloc où l’on fait la vaisselle (le seul endroit avec de la lumière)…

20130710-IMG_1981 20130710-IMG_1983 20130710-IMG_1986

Il est désormais très tard (20h) et le sommeil nous gagne. Les camions qui passent sur la nationale à quelques centaines de mètres ne nous empêchent pas de fermer l’oeil…

Néanmoins, les énormes corbeaux qui sont les maîtres du pays ne semblent pas être atteints par la même somnolence. A deux heures du matin, ils commencent leurs agapes de lucanes cerfs-volants et se congratulent bruyamment. De plus, le soleil commence à poindre à l’horizon… dur dur de se rendormir dans ces conditions.

Si les filles ronflent dans leur tente, lorsque nous sortons nous croisons la silhouette furtive d’un renard de belle taille qui essaie de trouver sa pitance dans les déchets des humains. Ce sera notre premier renard, mais pas le dernier!

L’atmosphère est étrange sur le lac, avec les animaux qui se réveillent les uns après les autres, les étoiles qui pâlissent avec la montée du soleil, la brume qui se lève à l’aube… Du coup, nul besoin de filtre ND pour réaliser des poses longues!

20130711-IMG_2001 20130711-IMG_2005-Modifier-2 20130711-IMG_2005-2 20130711-IMG_2026

J’en profite, pendant que tout le monde dort, pour me promener au bord du lac, dans ce silence relatif au milieu de cette agitation matinale. Je ne m’enfonce pas trop dans la forêt, c’est l’heure où les ours, très présents dans le parc, sont les plus actifs. Ces gentils animaux n’ont rien à voir avec des peluches, ce sont des monstres de 200 ou 300 kg…

On croise aussi une multitude d’insectes moins menaçants, certains entiers comme ce charançon à la mine débonnaire, d’autres en pièces comme cette dizaine de thorax de lucanes…

20130711-IMG_203920130710-IMG_1899

Une nouvelle journée commence… après un rapide petit-déjeuner, à base de pain de mie, de confiture et de café froid vendu en canettes partout dans le pays, on remballe les tentes et les matelas, et on se lance dans l’exploration du tour de ce lac!

On commence par une petite promenade d’une demi-heure dans un ancien lit d’une nuée ardente, qui a tranché dans la végétation et la roche une allée…

20130711-DSC03032 20130711-DSC03033

Puis il est temps de se restaurer, dans un petit restaurant qui ne sera pas inoubliable…

20130711-IMG_2059 20130711-IMG_2058 20130711-IMG_2057 20130711-IMG_2056

Partir le ventre vide n’aurait pas été une bonne idée. L’estomac lesté de ces saines nourritures, nous partons en milieu d’après-midi à l’assaut du volcan, le Mont Tarumae qui surplombe le lac.

20130711-IMG_206120130711-IMG_2065 20130711-IMG_2067 20130711-IMG_2083 La montée est rude (le sommet du volcan est à 1041m), mais le paysage en vaut le coup… s’il est toujours actif, comme en témoignent les fumerolles et les roches couvertes de dépôts de soufre, son sommet est une étendue aride, parsemée de petites plantes vertes et vives… Marcher seuls sur ce volcan actif (une explosion tous les 15-20 ans en moyenne) est une expérience unique!

20130711-IMG_2094 20130711-IMG_2077 20130711-IMG_2114 20130711-IMG_2107 20130711-IMG_2124

Il est presque 18h lorsque nous redescendons (on a préféré hâter le pas pour éviter de croiser les ours), nous prenons la route pour rejoindre le lac Toya, à une quarantaine kilomètres de là…

Incoming search terms:

  • lac shikotsu japon